Français familier : le truc pour draguer - video et texte

TwitterFacebookGoogle+

Pour montrer que le français familier se rencontre aussi sous forme écrite, je présente parfois à mes étudiants des bandes dessinées. L’article d’aujourd’hui permet une révision de plusieurs caractéristiques du français familier grâce à une BD (bande dessinée) de Frank Margerin datant de 1982. Elle est extraite de l’album “Radio Lucien” qui parle d’un musicien, Lucien, et de ses copains, tous passionnés de rock’n'roll. Ils sont plutôt bêtes mais cela les rend sympathiques ! Voici le lien wikipedia pour vous aider à comprendre ce personnage si cela vous intéresse.

J’ai réalisé un petit clip vidéo à partir d’une page appelée “Le truc pour draguer” qui montre Lucien séducteur. Il a une technique spéciale (un truc) pour attirer les filles (draguer). On comprend à la fin de la page que Lucien jouait dans une publicité…
Cette vidéo n’est pas “parlée”, il n’y a rien à “écouter” : elle est destinée à être lue. Pour faciliter l’étude du texte, je l’ai copié intégralement, en notant en vert les simplifications phonétiques et grammaticales typiques du français familier.

 

1            Frank Margerin présente
             Lucien dans Le truc pour draguer
 
2
Dédé  Hé, Lucien, t’as vu le super colis, là-bas !
Lucien  Mouais, pas mal ! Je crois que je vais
             l’inviter à dîner en tête-à-tête avec moi !
 
3
Dédé  Je voudrais pas dire Lucien,
             mais tu vas te faire jeter !
Lucien Ah oui… on parie ? Tu vas voir,
             j’ai un truc qui marche à tous les coups !
 
4
Lucien  Je peux m’asseoir mademoiselle ?
La fille Foutez moi la p…
             Ho !! Mais oui… Bien sûr… Je vous en prie !
Lucien  Hé ! Hé ! Hum ! Vous êtes seule ?
             Comme vous devez vous ennuyer !…
 
5
Lucien  Qu’est-ce que vous diriez d’un dîner
             aux chandelles, je connais un p’tit resto.
La fille Oh oui ! Quelle merveilleuse idée !
             Je n’osais pas vous le demander !
 
6
Lucien  T’as vu Dédé ?
             C’est pas plus compliqué que ça !
             Mon truc est infaillible !
Dédé  Ça alors !
Lucien  T’oublieras pas de régler les consos
              en partant !
 
7
Dédé  Hé, Lucien !! Fais pas l’con !
             C’est quoi ton truc ?
             Allez, j’te jure que je le répéterai à personne !
Lucien  Bon, d’accord.
 
8
Lucien  Mon truc c’est CROBLAN !
             Le nouveau dentifrice des vedettes qui donnera
             à votre sourire l’éclat du diamant.
 
9
Lucien (télévision) Avec CROBLAN,
             du succès plein les dents !
Ricky     Ha ! Ha ! Ha ! Lucien tombeur, on aura tout vu !
             Quelle rigolade la pub !
Riton     Dis, tu vas pouvoir nous ramener
             plein de minettes maintenant !
Gillou    Alors, tu te lances bientôt dans le cinéma ?  
Lucien   Bande de cons !
             Vous les verrez, les nanas, quand j’aurai un Oscar…


Français familier - Faut pas

TwitterFacebookGoogle+
Voici un extrait vidéo d’une chanson de Maurice Chevalier, reprise avec humour par Jacques Dutronc dans une émission de télévision de la fin des années soixante. Sous la vidéo vous trouverez les paroles telles qu’elles sont chantées : les e muets non prononcés sont notés en vert, et les mots sautés sont indiqués par des cercles verts .

 

 

Dans la vie ◎ ◎ faut pas s’en faire
Moi, je ne m’en fais pas
Ces petites misères
Seront passagères
Tout ça s’arrangera
 
Je n’ai pas le caractère
A me faire du tracas
Croyez-moi sur terre
Tout ça s’arrangera
 
Héhé héhé héhé
 
La phrase «Dans la vie, faut pas s’en faire» signifie «Il ne faut pas se faire trop de soucis». Entendue dans la version de Maurice Chevalier par nos grands-parents, puis à la télévision dans des versions d’autres chanteurs, cette phrase a tellement été répétée qu’elle est devenue une sorte de symbole de l’optimisme.

Dans ma transcription des paroles, les deux montrent les mots non prononcés. Le plus facile à deviner est le ne de la négation (présenté il y a quelques jours ici ). Par contre, le premier mot manquant est sûrement un peu plus difficile à deviner: il s’agit du pronom personnel il.

Contrairement à certaines langues dans lesquelles l’omission du pronom sujet est fréquente, le français admet rarement la disparition complète du sujet.

Voici pourquoi : en général la forme verbale seule ne permet pas de dire quel est le sujet du verbe. Par exemple Je chante et Il chante s’écrivent et se prononcent de manière identique. Et quand le pronom personnel n’est pas prononcé, le même verbe prend une autre signification. Chante est un impératif signifiant «Je veux que tu chantes».

Ainsi donc, la présence ou l’absence du sujet modifie beaucoup le sens du verbe. C’est pourquoi il est très rare de ne pas prononcer le sujet.

Alors comment se fait-il que dans la phrase «Dans la vie, faut pas s’en faire» la suppression du pronom personnel est possible?

La réponse est simple: le pronom personnel il n’est pas prononcé quand son absence ne peut pas créer de confusion. Dans la plupart des cas, il disparait quand il accompagne un verbe impersonnel. Les verbes impersonnels sont des verbes qui n’admettent pas d’autre sujet que la 3e personne du singulier. C’est le cas du verbe FALLOIR (on ne peut pas dire ou écrire *Je faux, *Tu faux, *Nous fallons, etc.).
Comme il n’y a pas d’autre possibilité de conjugaison: «Faut pas», très souvent utilisé en français familier, est immédiatement compris comme «Il ne faut pas».

Pour finir, voici autres exemples très fréquents de suppression du sujet impersonnel :
Il vaut mieux partir maintenant. Il y a quelqu’un ? Il ne fait pas chaud. (Faire n’est pas un verbe impersonnel, mais “il fait chaud”, “il fait beau”, “il fait froid”, etc. sont des emplois impersonnels) .

Enfin, dans un prochain article je montrerai comment la disparition de il est parfois possible avec des verbes personnels.

 


Français familier - Ça s'peut pas

TwitterFacebookGoogle+

Voici un extrait vidéo de la chanson chantée par Clarika et Bernard Lavilliers, Non, ça s’peut pas. Vous y trouverez des sous-titres en français familier et en français soutenu.
 

 
Je la mets en ligne aujourd’hui pour mon propre cours (15 octobre 2013). J’écrirai le commentaire explicatif dès que possible.
 


La prononciation soutenue : Pierre Bergé

TwitterFacebookGoogle+

Cet article a pour but de montrer dans quel contexte a été prononcée la phrase présentée dans l’article précédent. [...] ⇒ article.


Français familier : la négation NE...PAS

TwitterFacebookGoogle+

 
L’article d’aujourd’hui concerne la plus fréquente des simplifications utilisées en français familier. Il s’agit de l’omission du mot NE [...] ⇒ article.


Français familier - J'aime plus Paris

TwitterFacebookGoogle+

J’ai besoin de cette vidéo pour mon cours d’aujourd’hui. J’écrirai bientôt le commentaire explicatif. 


Français familier : E muet, Raymond Queneau

TwitterFacebookGoogle+

 
L’article ne concerne pas réellement le français. Son but est de montrer comment la simple dispartion du e muet [...] ⇒ article.


Français familier : qu'est-ce... ...foutre

TwitterFacebookGoogle+

 
L’article d’aujourd’hui concerne à la fois le français familier et le français vulgaire. Cet article n’est pas une leçon [...] ⇒ article.


Français familier : TA

TwitterFacebookGoogle+

La page d’aujourd’hui est consacrée à la plus fréquente des simplifications phonétiques du français familier.
 
Voici une vidéo très [...] ⇒ article.


Français Familier L'ami de mon amie Le e muet

TwitterFacebookGoogle+

La vidéo présentée dans ce deuxième billet sur la prononciation du francais familier montre la même scène que celle [...] ⇒ article.