La vidéo d’aujourd’hui n’oppose pas des consonnes sourdes et des consonnes sonores, mais des consonnes sourdes qui se ressemblent. Il s’agit de « S » et « CH », qui se trouvent par exemple dans les mots ses et chez, et encore tasse et tache
 

 
Explications en français facile

Ces consonnes semblent faciles si elles existent dans votre langue et pourtant sont difficiles quand elles sont suivies de la semi-voyelle YOD.

Par exemple, vers la fin de l’exercice l’opposition fassions et fâchions est très difficile pour les Anglophones, les Chinois, les Japonais, etc. Pour bien prononcer ces mots, vous devez d’abord les répéter très lentement (au début, répétez fass’-i-yon, puis fach’-i-yon, ensuite fass’-yon, puis fach’-yon, et enfin fassion, puis fachion. Il ne faut surtout pas prononcer FASSON puis FACHON