Voici aujourd’hui la première d’une série de vidéos réalisées pour illustrer les principales caractérisques du français rapide et du français familier.
 
La vidéo numéro 1 montre le tout début du film d’Eric Rohmer L’ami de mon amie. Dans cet extrait on assiste à la rencontre des deux personnages féminins principaux, Blanche et Léa, dans une cafétéria d’entreprise.
 
Vous trouverez le texte complet de cet extrait sous la vidéo YouTube et dans un prochain article, une version sous-titrée avec des explications sur la prononciation des personnages.
 

 
Léa : Je peux me mettre ici ?
 
Blanche : Ah, mais bien sûr !
 
Léa : Vous direz que je peux me mettre ailleurs, il y a de la place, mais dès que je suis seule, il y a toujours des mecs qui foncent sur moi.
 
Blanche : Oh… Ici, sûrement pas, hein ! Ha ha ha ! Vous êtes de la maison ?
 
Léa : Non, justement. On m’a passé un ticket et je me sens un peu gênée. Écoutez, je vais me mettre là-bas, vous serez tranquille.
 
Blanche : Non, mais franchement, restez ! J’aime pas manger seule.
 
Léa : Moi non plus, mais j’aime pas être toujours avec les mêmes gens. Chaque jour, je change d’endroit. Je connais tous les restaurants d’ici et même les cantines. Et puis, à midi, je prends jamais grand-chose.
 
Blanche : Moi non plus, enfin, en général, parce que ce matin j’ai dû passer à la poste et puis j’ai pas eu le temps de prendre mon petit déjeuner, alors euh…
 
Léa : Tu es étudiante ?
 
Blanche : Non, je travaille. À l’hôtel de ville. Au service des affaires culturelles.
 
Léa : Ah ! … Moi, je suis encore à l’école. L’École d’informatique, tu vois ?
 
Blanche : Ah oui ! À côté ?
 
Léa : Je suis en dernière année. Encore un mois, hum, et après, finie la vie de bohême ! Je devrais plutôt dire le « nomadisme ». Quand je travaille pas, je passe tout mon temps en déplacements.
 
Blanche : Moi aussi, enfin, en général, je me déplace beaucoup.