Cet article a pour but de montrer dans quel contexte a été prononcée la phrase présentée dans l’article précédent. Comme je l’avais indiqué en bas de page, ce bref extrait provient du film documentaire sorti en 2010, Yves Saint Laurent – Pierre Bergé, l’amour fou. La personne qui parle s’appelle Pierre Bergé (wikipedia). Il parle du créateur de mode Yves Saint-Laurent (wikipedia). Dans l’extrait que j’ai choisi, Pierre Bergé évoque sa première rencontre avec Yves Saint-Laurent.
 
Pierre Bergé emploie la prononciation typique des personnes cultivées. Sa diction est précise et relativement lente. Son français appartient au registre appelé « soutenu ». Pour les étudiants de français, cette manière de parler est facile à comprendre car elle correspond assez bien au français écrit. Vous trouverez sous la vidéo la transcription du texte prononcé.
 

 
Dans la transcription qui suit, les « e muets » non prononcés (phénomène normal même en français soutenu), sont soulignés, et le NE de la négation non prononcé et qui a fait l’objet de l’article précédent est en gras.
 
La première fois où, en fait, j’ai rencontré Yves, on ferait mieux de dire que je l’ai croisé, puisque c’était sa première collection chez Christian Dior… Euh, j’ai déjà dit que je ne connaissais pas grand chose à la mode.Toutefois, toutefois, j’avais bien compris, à la chaleur des acclamations, des applaudissements, que quelque chose venait de se passer, et que Christian Dior avait trouvé son successeur.